Prendre un enfant par la main

Ce document s’adresse avant tout aux parents ayant un enfant qui vit avec une déficience physique. Si votre enfant souffre également d’une déficience intellectuelle, il est possible que certains passages ne correspondent pas à votre réalité. Cependant, les conseils généraux pourront vous être utiles.

Si l’on vous demandait à brûle-pourpoint de nommer les besoins fondamentaux de votre enfant, lesquels nommeriez-vous? Manger, dormir, aimer, être aimé, apprendre… auriez-vous pensé au besoin de communiquer? Pas nécessairement, puisque pour la plupart d’entre nous, la communication est naturelle et prise pour acquise. Et pourtant, satisfaire ce besoin fondamental de communiquer n’est pas aussi simple pour tous.

L’aptitude à communiquer se développe dès le plus jeune âge et vous pouvez aider votre enfant à progresser. Nul besoin d’être expert pour ce faire! Être à l‘aise avec son enfant et avoir envie de le guider dans son éveil à la communication est une question de savoir-être, d’abord et avant tout… Une question d’attitude, plutôt qu’une question de connaissances théoriques.

Être le parent d’un enfant handicapé ajoute nombre de tâches supplémentaires à celles qui sont associées quotidiennement au rôle de parent – avec les conséquences que l’on sait sur le niveau d’énergie ou le temps disponible! Parmi ces tâches, la stimulation des aptitudes à la communication de votre enfant devrait occuper une place de choix. Le document suivant vous propose quelques pistes de réflexion et d’actions. En suivant ces pistes, vous constaterez que la vie quotidienne comporte mille et une occasions d’échanger avec votre enfant. Sans chambouler votre horaire, vous et votre enfant avez la possibilité d’apprendre ensemble : un premier bénéfice de la communication!

Pour télécharger cliquez sur le titre:
Prendre un enfant par la main